Réunion de dialogue et d’information avec les militants et adhérents de l’UMP

Répondant à l’invitation des élus du 6e, les militants et adhérents de l’UMP ont participé à une réunion de dialogue et d’information.

Après avoir rappelé les excellents résultats de l’UMP aux municipales en France et à Paris, particulièrement dans l’arrondissement, l’impressionnante série de victoires aux élections partielles et le relatif succès de la liste européenne de l’UMP, une discussion est intervenue sur le fonctionnement actuel de l’UMP et sur les problèmes à résoudre.


Sans les nier, j’ai rappelé les exigences d’une droite rassemblée et forte, indispensable si l’on veut endiguer puis reconquérir les électeurs tentés par les votes extrêmes ainsi que ceux qui abandonnent les socialistes, lassés de leurs échecs et de leur irresponsabilité.

Sur les dépenses de campagne et le dépassement des plafonds autorisés, j’ai rappelé l’hypocrisie et la légèreté des parlementaires qui ont voté des plafonds beaucoup trop bas.

Olivier Passelecq a, quant à lui, précisé que depuis 20 ans, tous les candidats à la présidentielle avaient dépassé les plafonds de dépenses autorisées et que seuls les candidats battus ont été mis en cause.

Jean-Charles Bossard a, quant à lui, rappelé l’exigence d’une réflexion forte sur les réformes à mettre en œuvre.

En conclusion, la nécessité de l’union au sein de l’UMP et, au-delà, avec nos partenaires du centre est essentielle. Je me suis prononcé pour un retour rapide en politique de Nicolas Sarkozy.