haut de page
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Intervention de Jean-Pierre Lecoq à la séance du Conseil de Paris du 12 novembre 2012 sur la pollution à Paris

Monsieur le Maire, Chers Collègues,

Permettez-moi tout d’abord de vous dire mon regret quant au titre que vous avez donné à votre communication : alors qu’à sa lecture, vous décrivez avec emphase votre action dans de nombreux domaines, vous la qualifiez de lutte contre la pollution alors qu’il s’agit beaucoup plus d’une lutte contre les pollutions.
Mais là encore, une pollution considérable manque à l’appel : c’est pourtant une nuisance de tous les instants qui peut fondre sur nous à chaque instant : je veux parler du BRUIT, Monsieur le Maire, dont votre communication ne dit rien et auquel vous restez sourd !

Alors chacun l’aura compris, vous désignez votre principal ennemi dès les premières phrases de votre communication : la voiture objet de tous les maux et de tous vos fantasmes :
A vous lire, vous faites presque plus fort que le tandem Baupin-Contassot aux manettes lors de votre première mandature.

A vrai dire votre communication, entre 2008 et 2011, vous avez eu— épaulée par votre adjointe d’alors— une politique plus équilibrée mais depuis l’année dernière, vous vous lâchez, abandonnant la nécessaire mesure du Maire pour des slogans assénés aussi péremptoirement qu’ils sont faux !

Même si nous souhaitons évidemment comme vous que la pollution recule, que la qualité de l’air s’améliore, cessez de raconter des balivernes : c’est en France avec le Japon où l’on vit le plus longtemps et c’est en Ile-de-France et à Paris que l’on trouve le plus de centenaires !

Deuxième contre vérité : les particules fines qui sont effectivement à haute dose, un danger pour notre santé et notamment pour les asthmatiques.

Savez-vous où on en trouve le plus ?

Dans le métro Monsieur le Maire où la qualité de l’air est très mauvaise ; les particules fines étant générées entre autre par le frottement des boggies des wagons sur les rails.

Et c’est aussi, la RATP qui détient la palme de la pollution avec un parc d’autobus vieillissant et utilisant un diesel lourd.

En réalité votre politique de déplacements depuis 10 ans est le fruit d’une improvisation totale, menée sans plan directeur et sans cohérence.

A contrario, elle est incohérente, illisible voire dangereuse : vous avez multiplié les coups, les effets d’annonce, les aménagements douteux : de ceux illisibles du Boulevard de Port-Royal

ou du Montparnasse où des gens ont perdu la vie jusqu’au Boulevard de Magenta où les cyclistes évitent les piétons qui eux-mêmes évitent les motos…

Votre paranoïa anti voitures s’est traduite certes par une augmentation de la pratique du vélo certes mais surtout par une explosion du nombre de deux-roues motorisés beaucoup plus bruyants et même polluants que nombre d’automobiles.

Mais avec la fermeture des voies sur berges de la rive gauche, vous allez vous surpasser atteignant sans doute votre nirvana mais démontrant surtout votre incapacité à saisir, à comprendre les impératifs d’une ville capitale où malheureusement, les transports en commun —contrairement à votre communication béate— sont en crise et vont le rester pendant plusieurs années—.

Vous l’avez compris mes Chers Collègues, nous ne souscrivons pas à cette communication fourre-tout : c’est une toute autre politique que nous souhaitons mettre en œuvre au Printemps 2014.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Derniers articles
Commémoration du Centenaire de l’Armistice Communiqué de presse : il faut enfin assurer le service d’accueil dans les écoles Le Maire du 6e se mobilise pour sauver l’Académie de la Grande Chaumière L’évolution du statut de Paris passe par les Mairies d’arrondissement A Paris et en Ile-de-France, tout est à revoir ! Le 6e rend hommage à Soeur Emmanuelle
A propos de ce blog | Mentions légales | Plan du site
Liens
Sénat Ville de Paris Les Républicains Paris Mairie du 6e arrondissement Les archives de Notre 6ème Groupe Les Républicains et Indépendants Conseil de Paris
Mots-clefs