haut de page
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Pour Paris, j’estime que l’heure de l’alternance est venue.

Depuis que je suis entré en politique, j’ai toujours eu la passion des autres et le désir d’agir pour mon quartier, l’arrondissement où j’ai grandi et étudié, rue Madame puis à Montaigne et à Louis Le Grand.

JPEG - 16 ko
Jean-Pierre Lecoq, un enfant du VIe

Depuis 20 ans, j’ai mis toute mon énergie à vous défendre, à nous défendre contre les décisions arbitraires et les modes éphémères. Plutôt que d’accepter systématiquement les projets que l’Hôtel de Ville voulait nous imposer, je me suis efforcé de les adapter au 6e. Ainsi du projet absurde de piétonisation intégrale de la rue de Rennes (projet que Géneviève Bertrand a voté avec la Gauche), qui aurait renvoyé des flots d’automobiles dans toutes les autres rues du quartier ou des conséquences de la vente du domaine privé, mon intervention dans ce domaine ayant permis d’obtenir en 1997 le maintien dans le patrimoine de la Ville d’environ 80 commerces culturels du quartier Saint Germain des Prés.

J’ai veillé quotidiennement à la propreté du quartier, que l’on compare avantageusement par rapport aux arrondissements voisins, même si je n’ai pas formellement les pouvoirs de consacrer plus de moyens à la propreté.

Certes, beaucoup de choses restent à faire. L’apparition des Roms dans le 6e suscite le mécontentement légitime de nombre d’entre vous. A cet égard devant la présence d’enfants sur la voie publique, j’ai souhaité que le Parquet examine la possibilité de faire intervenir les services de l’aide à l’enfance et je demande régulièrement à la police d’intervenir.

Malheureusement, force est de constater que l’abrogation par la Gauche dans les années 80 du délit de vagabondage a fortement limité la capacité d’intervention de la Police. La non-reconduction des arrêtés anti-mendicité par le nouveau Préfet de police, nommé par l’actuel gouvernement, lui a retiré les derniers outils juridiques.
D’ailleurs l’insécurité a malheureusement beaucoup progressé depuis l’élection de François HOLLANDE. Nous le constatons à travers la forte augmentation du nombre de cambriolages.

Qu’il s’agisse de nos jeunes, de nos aînés, de tous ceux qui aiment le 6e arrondissement et s’y s’installent, j’ai la même passion de les écouter, de les entendre et de les servir.

Pour Paris, j’estime que l’heure de l’alternance est venue. Sans avoir un bilan totalement négatif, la municipalité sortante a dépensé énormément d’argent pour des projets culturels faramineux (le 104 dans le 19e, la Gaîté Lyrique dans le 3e), des aménagements routiers dangereux (boulevard du Mont- parnasse, de Port-Royal ou Magenta) ou dans une politique du logement très contestable qui a vu les prix doubler dans les années 2000, alors qu’ils étaient restés stables dans la décennie précédente, et a contraint de nombreuses familles à quitter Paris.

Pour inverser cette politique, et donner à notre arrondissement les moyens qu’il mérite, en juste retour de votre effort fiscal, qui augmentera certainement si la candidate socialiste est élue, l’arrivée d’une nouvelle majorité à l’Hôtel de Ville est indispensable.

Le 6e peut y contribuer de façon directe et décisive si vous ne dispersez pas vos voix sur des listes dissidentes qui n’ont aucune chance de l’emporter. Les voix qui se porteront sur elles seront autant de voix perdues qui nous manqueront pour emporter les 3 sièges de Conseillers de Paris.

En concentrant vos suffrages sur notre liste, la seule et véritable liste au service du 6e et de ses habitants, vous nous donnerez les moyens non seulement de continuer à administrer notre arrondissement mais aussi de contribuer à la reconquête de l’Hôtel de Ville pour mettre en œuvre une autre politique, moins sectaire, moins dispendieuse, plus proche de nos quartiers et de vos préoccupations.

Mes chers concitoyens, votez massivement dès le dimanche 23 mars pour la liste d’Union que je conduis.

Je compte sur vous comme vous pouvez compter sur moi.

Vos commentaires

  • Le 15 mars 2014 à 18:31, par BUREAU Philippe En réponse à : Pour Paris, j’estime que l’heure de l’alternance est venue.

    Monsieur le Maire,
    J’habite le quartier depuis 12 ans. Le VIe est plutôt plus propre que les arrondissements voisins et la vie y est agréable. Deux problèmes sont à traiter : le stationnement anarchique des deux-roues motorisés sur les trottoirs et le problèmes des Roms.
    Merci pour votre attention.
    PB

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Derniers articles
Commémoration du Centenaire de l’Armistice Communiqué de presse : il faut enfin assurer le service d’accueil dans les écoles Le Maire du 6e se mobilise pour sauver l’Académie de la Grande Chaumière L’évolution du statut de Paris passe par les Mairies d’arrondissement A Paris et en Ile-de-France, tout est à revoir ! Le 6e rend hommage à Soeur Emmanuelle
A propos de ce blog | Mentions légales | Plan du site
Liens
Sénat Ville de Paris Les Républicains Paris Mairie du 6e arrondissement Les archives de Notre 6ème Groupe Les Républicains et Indépendants Conseil de Paris
Mots-clefs