Dans Articles, Propositions, ville_famille

Jeudi 5 décembre – Mouvement Grève Contre la Réforme des Retraites :  A quand un service minimum d’Accueil Dans les Écoles de Paris ?

Je regrette très sincèrement les désagréments et les perturbations qui bouleverseront ainsi la vie de nombreuses familles du 6ème arrondissement, ce jeudi 5 décembre compte-tenu du mouvement social important contre le projet de réforme des retraites engagée par le Gouvernement.

Pouvoir se mettre en grève est un droit, mais la mise en place du Service Minimum d’Accueil est un devoir inscrit dans la loi. La loi du 20 août 2008 a institué un droit d’accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire. Les municipalités peuvent assurer un accueil les jours de grève, dès lors qu’une école compte plus de 25% d’enseignants grévistes. Or, la Ville de Paris assure au quotidien la charge des Affaires scolaires, grâce à plus de 11.000 agents permanents, 13.000 agents vacataires et un budget annuel de plus de 600 M€.  Aussi, je déplore une nouvelle fois que la Mairie de Paris ne soit pas en capacité d’organiser un Service Minimum d’Accueil pour les écoles maternelles et élémentaires.  Depuis des années, la Mairie de Paris assure ne pas réunir le nombre de volontaires d’encadrement requis pour assurer ce Service Minimum d’Accueil alors que bien d’autres communes autour de Paris et en province l’organisent. Déjà ! Cela doit devenir une priorité pour la nouvelle équipe municipale en mars 2020.

Jean-Pierre Lecoq, Maire du 6ème Arrondissement de Paris, Conseiller régional d’Ile-de-France

Articles récents