Dans Propositions, ville_transports_sûrs

LA MOBILITÉ DES SÉNIORS

J’ai plaisir à rappeler que la Ville de Paris a une tradition très forte de soutien à la mobilité des séniors, comme l’ont fait depuis de nombreuses communes. En 1973, alors qu’un préfet co-présidait le conseil municipal, Paris avait instauré une carte Emeraude permettant à 100 000 parisiens de plus de 65 ans de voyager gratuitement dans les transports, sous des conditions de ressources nettement plus favorables qu’aujourd’hui. Rompant avec cette mesure qui était un marqueur de la politique sociale de Paris, votre prédécesseur Bertrand Delanoë, a supprimé en 2012 la gratuité de la carte Émeraude, pour la remplacer par une participation forfaitaire annuelle de 20 ou 40 € en fonction des revenus des bénéficiaires. La logique socialiste de différenciation excessive appliquée à toutes les catégories de Parisiens et chère à votre majorité a franchi un nouveau pas en 2015 avec votre décision, madame la maire, d’instituer une participation forfaitaire annuelle variant de 30 € à 380 €. Dans tous les arrondissements de Paris, de nombreux seniors firent part de leur stupéfaction et de leur exaspération devant cette mesure prise de façon technocratique, sans aucune concertation et pour des raisons éminemment financières. Vous apercevant avec retard, vous avez réagi, madame la Maire, pour revenir en juin 2018 sur la décision prise par Bertrand Delanoë et supprimer la participation annuelle forfaitaire. Ce faisant, par cette mesure, Hidalgo II a donc effacé Delanoë et Hidalgo I, première adjointe pendant deux mandats de son mentor. Preuve que la décision prise en 2012 et aggravée en 2015 avait écarté de nombreux seniors de ce dispositif : depuis juin 2018, on a enregistré 25 000 nouveaux bénéficiaires. Cependant, le diable étant dans les détails : un retraité en couple gagnant plus de 1 800 € par mois ne peut toujours pas prétendre à l’obtention gratuite d’un Pass Paris seniors. Vous avez fait le choix de maintenir un seuil de ressources particulièrement bas, ce qui crée des effets de seuil importants. 6400 séniors de plus de 60 ans quittent Paris chaque année, soit la moitié de 12 000 Parisiens qui quittent la capitale en raison du coût toujours plus élevé de l’immobilier d’habitation que vous contribuez largement à faire croitre. La Présidente de la Région Île-de-France, avec laquelle vous dialoguez, a annoncé la création d’un Pass Navigo senior à moitié prix pour tous les franciliens de plus de 65 ans. Je dis bien tous les Franciliens car ce dispositif n’est pas soumis à des conditions de ressources. Les personnes qui ne sont pas éligibles aujourd’hui à la carte Améthyste sont celles qui utilisent le plus leur véhicule personnel. C’est donc un moyen majeur de participer à la transition énergétique à la lutte contre l’isolement pour tous les séniors parisiens. Alors Madame la maire, je vous pose la question, avec tous mes collègues représentant la Ville de Paris au Centre d’Action Sociale de Paris, allez-vous participer par un financement spécifique à ce qu’offre la Région à tous les séniors comme le département du Val-de-Marne depuis le 10 janvier 2018 ? Je ne doute pas, madame la Maire, de votre réponse positive, vous avez voulu instaurer selon le principe qui vous est cher « qui ne paie pas, dispose » la gratuité totale des transports à Paris, voire en Île de France.

Conseil de Paris
Mardi 5 février 2019

Articles récents