Nouvelles crèches rue de Sèvres et rue Visconti

C’est un ensemble tout à fait exceptionnel d’équipements qui va voir le jour, rue de Sèvres, face au terrain de l’ancien hôpital Laënnec, avec notamment une crèche, un foyer de jeunes étrangers en voie d’insertion et un foyer-résidence de jeunes femmes célibataires ou avec enfants.


Un ensemble exceptionnel d’équipements pour le 6e

Grâce aux Soeurs de l’Enfant-Jésus (Nicolas Barré, au 83, rue de Sèvres, qui consacrent l’essentiel de ses terrains parisiens à des œuvres sociales, un foyer-résidence de jeunes femmes célibataires ou avec enfants complétera le foyer de jeunes étrangers en voie d’insertion.

Ceux-ci seront accueillis avec les enfants du quartier dans une nouvelle crèche d’une capacité d’accueil de 30 places. Fonctionnant sous forme associative, ce nouvel établissement - comme les deux autres foyers - sera géré par l’association ARFOG(1), qui a une véritable expertise dans ce domaine. 16 places de crèches ont déja été attribuées.

Une nouvelle jeunesse pour la crèche Visconti

Par ailleurs, la crèche Visconti rouvre ses portes après avoir été complètement réhabilitée 35 ans après son inauguration. Après un an de travaux, elle répond aux dernières recommandations issues du Plan Climat et aux contraintes du développement durable et s’apparente donc à un établissement neuf. Elle peut accueillir 75 enfants. Pour le plus grand plaisir des enfants, le jardin a été aménagé d’un sol souple et d’une petite cabane en bois.



(1) L’ARFOG est une association créée au XIXe siècle pour recueillir les enfants abandonnés dans les gares par des familles pauvres ou indigentes