haut de page
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Trop d’impôts tue l’impôt !

La crédibilité économique de la gauche s’effondre !
CHIFFRE CLÉ :14,4 milliards c’est le montant des recettes qui ne sont pas rentrées dans les caisses de l’État par rapport à ce qui avait été prévu en loi de finances initiale.

En 2013, les recettes de l’État se sont effondrées, c’est la conséquence du matraquage fiscal inédit imposé par François Hollande.

- En 2013, les recettes fiscales de l’État ont chuté de près de 15 milliards d’euros par rapport à ce qui était prévu dans la loi de finances initiale et elles sont inférieures de 3,5milliards d’euros par rapport à la loi de finances rectificative. Le déficit de l’État pour 2013, initialement prévu à 61,5 milliards d’euros, s’élève dans les faits à 74,9 milliards d’euros.

- Concrètement, le produit de l’Impôt sur le Revenu baisse de 4,9 milliards et celui de l’Impôt sur les Sociétés chute de 6,3 milliards. Cela démontre que trop d’impôts tue l’impôt. C’est bien la surcharge fiscale inédite de plus de 50 milliards d’euros de prélèvements supplémentaires, votée en 20 mois, qui a entraîné l’effondrement des recettes de l’impôt sur les sociétés et de l’impôt sur le revenu, signe d’une chute historique des marges des entreprises comme du pouvoir d’achat des Français.

Comment François Hollande peut-il prétendre baisser les charges et les impôts alors qu’il n’arrive pas à maîtriser le déficit ?

- L’engagement de François Hollande était de tenir 3 % de déficit public (le 7 septembre 2012, devant la Cour des comptes : «  Je confirme l’engagement pris par la France de ramener le déficit public à 3 % en 2013  »). Nous serons finalement au-delà de 4,1`%. Soit plus de 20 milliards de dérapage !

- Dans ce contexte, les promesses de François Hollande de trouver 50 milliards d’économies pour financer des baisses de charges et d’impôt n’ont aucune crédibilité : comment un gouvernement qui n’arrive pas à trouver 20 milliards pour boucler son budget pourrait-il en trouver 50 pour financer des baisses de charges ?
(source UMP)

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Derniers articles
Vœux de Jean-Pierre Lecoq aux Personnalités du 6e Commémoration du Centenaire de l’Armistice Communiqué de presse : il faut enfin assurer le service d’accueil dans les écoles Le Maire du 6e se mobilise pour sauver l’Académie de la Grande Chaumière L’évolution du statut de Paris passe par les Mairies d’arrondissement A Paris et en Ile-de-France, tout est à revoir !
A propos de ce blog | Mentions légales | Plan du site
Liens
Sénat Ville de Paris Les Républicains Paris Mairie du 6e arrondissement Les archives de Notre 6ème Groupe Les Républicains et Indépendants Conseil de Paris
Mots-clefs