haut de page
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Investi par l’UMP pour les élections législatives des 10 et 17 juin 2012 dans la 11ème circonscription de Paris (14ème Nord et Centre et 6ème Sud)

Un appel à la mobilisation

Comme vous le savez, l’année 2012 sera caractérisée par deux élections majeures : l’élection présidentielle les dimanches 22 avril et 6 mai, suivie des élections législatives qui se tiendront les dimanches 10 et 17 juin.
Le résultat des élections législatives qui se dérouleront un mois après le second tour de l’élection présidentielle sera assurément – comme il l’a été en 2002 et en 2007 – directement et fortement influencé par le résultat de l’élection présidentielle.

Depuis près de cinq ans, le Président de la République et le Gouvernement assument avec courage toutes leurs responsabilités pour faire face à une crise financière internationale sans précédent : Nicolas Sarkozy a tenu bon et a su prendre, au bon moment, les décisions ou les initiatives qu’il fallait au plan national et européen.
Les français auront donc à faire un choix déterminant pour leur avenir, en affirmant leur volonté de ne pas changer de capitaine et d’équipage au milieu de la tempête, ou au contraire en succombant aux promesses intenables du candidat socialiste.
Qu’ils réfléchissent bien en tout cas avant de se prononcer : en élisant François Hollande, ils prendraient le risque de confier tous les pouvoirs à un seul parti, le parti socialiste : L’Elysée, l’Assemblée Nationale, le Sénat, la quasi-totalité des Régions, une large majorité des départements et la plupart des grandes villes.
Nous devons donc nous mobiliser et contribuer à mobiliser nos amis et relations afin que ce scénario catastrophique pour notre pays ne se produise pas.

Une candidature légitime

Conseiller de Paris depuis 1993, Maire du 6e arrondissement depuis 1994 et suppléant de Martine Aurillac depuis 1997, c’est naturellement que les instances dirigeantes de l’UMP m’ont investi dans la 11e circonscription qui recouvre le Sud du 6ème arrondissement et une large partie du 14ème arrondissement.
Né comme mon épouse dans le 14ème arrondissement rue Sarrette, y ayant de la famille présente depuis plusieurs générations, je suis parfaitement légitime pour être candidat dans cette nouvelle circonscription.
Face à un Maire marqué comme étant très à gauche –qui a succédé au défunt Pierre Castagnou-, je peux représenter une chance pour le 14e arrondissement qui connaîtra dans les prochaines années de nombreuses et lourdes opérations d’urbanisme.
Mon expérience de la vie, mon activité professionnelle que je n’ai jamais abandonnée (financement à long terme d’entreprises) et mon bilan de la gestion du 6ème arrondissement depuis 1994 font de moi un candidat aguerri pour cette circonscription certes difficile, mais qu’il est possible de reconquérir : la population qui y vit est diversifiée, exigeante et soucieuse de son environnement.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Derniers articles
Vœux de Jean-Pierre Lecoq aux Personnalités du 6e Commémoration du Centenaire de l’Armistice Communiqué de presse : il faut enfin assurer le service d’accueil dans les écoles Le Maire du 6e se mobilise pour sauver l’Académie de la Grande Chaumière L’évolution du statut de Paris passe par les Mairies d’arrondissement A Paris et en Ile-de-France, tout est à revoir !
A propos de ce blog | Mentions légales | Plan du site
Liens
Sénat Ville de Paris Les Républicains Paris Mairie du 6e arrondissement Les archives de Notre 6ème Groupe Les Républicains et Indépendants Conseil de Paris
Mots-clefs