haut de page
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Inauguration de la place Laurent Terzieff et Pascale de Boysson

Je remercie les habitants du quartier ainsi que tous ceux et celles qui ont connu, aimé Laurent Terzieff et qui ont voulu s’associer à l’hommage que nous lui rendons aujourd’hui, 5 ans jour pour jour après sa disparition, le 2 juillet 2010.

Nous lui rendons hommage avec celle qui fut sa compagne et qui anima avec lui la Compagnie Laurent Terzieff qu’ils fondèrent avec une pléiade d’acteurs dès 1961.

Inauguration de la Place Laurent TERZIEFF et Pascale de BOYSSON
à l’ intersection des rues Vavin et Bréa à Paris 6e,
Discours de Jean-Pierre Lecoq
ce jeudi 2 juillet 2015

Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les Elus
Mesdames et Messieurs les membres de la grande famille du théâtre et des deux familles Terzieff et Boysson.
Mesdames et Messieurs les habitants du quartier ainsi que tous ceux et celles qui ont connu, aimé Laurent Terzieff et qui ont voulu s’associer à l’hommage que nous lui rendons aujourd’hui, 5 ans jour pour jour après sa disparition, le 2 juillet 2010.

Nous lui rendons hommage avec celle qui fut sa compagne et qui anima avec lui la Compagnie Laurent Terzieff qu’ils fondèrent avec une pléiade d’acteurs dès 1961.

Lorsque Chantal Delourme porta le vœu d’associer le nom de Pascale de Boysson et de Laurent Terzieff à cette placette emblématique de Montparnasse, à deux pas du Lucernaire où ils jouèrent si souvent et où Laurent monta son dernier spectacle Philoctète en 2009, l’accord fut unanime.

Voté ensuite par le Conseil de Paris, cet hommage nous permet -Bruno Julliard ne me démentira pas-de nous rassembler derrière un couple mythique du théâtre français des 50 dernières années.

Avant de revenir sur leur parcours, laissez-moi rappeler que Laurent Terzieff et Pascale de Boysson appartiennent à deux grandes familles dont l’histoire récente se confond avec le 6ème arrondissement.

Son père Jean Terzieff, d’origine russe arrive à Paris en 1919. Sculpteur, Il fut l’ami de Zadkine dont le Musée est aujourd’hui tout proche de cette place. Sa mère Marina, plasticienne donnera naissance à quatre enfants : outre Laurent, Brigitte, Catherine et Marc qui se sont tous distingués dans les disciplines artistiques qu’ils ont pratiquées.

Je salue également les membres de la famille de Boysson qui ont essaimé dans les affaires, dans les média, et qui ont aujourd’hui à cœur de rendre hommage à Pascale de Boysson qui appartenait à une fratrie de 10 enfants.

Mesdames et Messieurs,

Laurent Terzieff fut un immense acteur au théâtre comme au cinéma. A 17 ans Il débute avec Jean-Marie Serreau qui lui confie un premier rôle dans « Tous contre Tous », une pièce d’Adamov, un auteur qu’il chérit.

Sa carrière a démarré, elle ne s’arrêtera jamais ou plutôt il va jouer jusqu’à son dernier souffle. Je le cite :

« Vous croyez qu’on choisit de faire du théâtre ? Le théâtre m’a pris. Je ne suis doué que pour cela, voilà tout. C’est la seule activité qui me convienne et me rende heureux. »

Ainsi Laurent Terzieff jouera dans plus de 65 pièces dont 30 seront ses propres mises en scène.

Si sa passion pour le théâtre fut dominante, il fut aussi un acteur de cinéma prolixe.

Acteur emblématique de ce que l’on appela la nouvelle vague, il joua dans de nombreux films sous la direction des grands réalisateurs français et italiens.

Sa passion pour le théâtre, il l’exprime en jouant mais surtout en faisant connaître de nombreux auteurs étrangers que Pascale de Boysson traduit et adapte.

Des auteurs américains comme Murray Schisgal ou Albee, britanniques comme Saunders et Harold Pinter.

Pascale relit et reprend les traductions et avec Laurent, les adapte à la scène française.

En 1978, la Compagnie Laurent Terzieff officialise sa situation avec le Ministère qui lui demande de jouer davantage en Régions. C’est l’époque de la décentralisation.

Avec ses pairs, Laurent va jouer à Paris sur toutes les scènes de France avec une prédilection pour le Lucernaire.

En 2000, à la Maison de la Poésie, il donne avec son complice Philippe Laudenbach et Pascale de Boysson, un spectacle conçu autour de l’œuvre poétique mal connue de Bertolt Brecht. Ce sera pour Pascale, sa dernière apparition sur scène.

Elle décède le 9 août 2002.

Dans les mois qui suivent, Laurent Terzieff se réfugie dans la poésie. Il décide de présenter seul sur scène, un récital de textes qu’il lui dédit chaque soir.

Pascale,
Depuis que tu es partie, je t’ai cherchée partout
Mais jamais tu n’étais là
Finalement, je n’étais plus là non plus
Delà où je suis, je m’en vais.

En 2008, l’Habilleur dont il réalise la mise en scène au théâtre Rive Gauche puis Philoctète l’année suivante de Jean Siméon, mise en scène par Christian Schiaretti seront ses deux derniers spectacles.

Sa carrière exceptionnelle va s’achever à l’Odéon, là même où il l’avait débuté en jouant à 18 ans Tête d’Or de Claudel devant un illustre spectateur, le Général de Gaulle.

Mesdames et Messieurs,

Il est donc juste que nous fassions mémoire sur cette place de Laurent Terzieff et de Pascale de Boysson, à proximité immédiate du Théâtre du Lucernaire qui les accueillit tant de fois et de tous les lieux qu’enfant ou adolescent, ils fréquentèrent avec leurs parents et leurs frères et sœurs.

Je vous remercie.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Derniers articles
Commémoration du Centenaire de l’Armistice Communiqué de presse : il faut enfin assurer le service d’accueil dans les écoles Le Maire du 6e se mobilise pour sauver l’Académie de la Grande Chaumière L’évolution du statut de Paris passe par les Mairies d’arrondissement A Paris et en Ile-de-France, tout est à revoir ! Le 6e rend hommage à Soeur Emmanuelle
A propos de ce blog | Mentions légales | Plan du site
Liens
Sénat Ville de Paris Les Républicains Paris Mairie du 6e arrondissement Les archives de Notre 6ème Groupe Les Républicains et Indépendants Conseil de Paris
Mots-clefs