haut de page
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Insécurité, chômage, Florange : les derniers fiascos du Gouvernement

L’insécurité ne cesse de monter. Au mois de février, la France a subi sa plus forte augmentation du chômage depuis des mois. La censure par le Conseil constitutionnel de la loi Florange est un camouflet qui démontre l’amateurisme et l’idéologie du gouvernement.

Pas plus que celle du chômage, la courbe de l’insécurité n’est en passe de s’inverser

- Les données que l’ONDRP vient de rendre publiques pour la période mars 2013/février 2014 sont malheureusement très inquiétantes.
- Par rapport à la dernière période comparable ne relevant pas de la gauche (mars 2011/février 2012) entre mars 2013 et février 2014 la délinquance globale a progressé de + 3,8%.
- Sur cette période mars 2013-février2014, il y a eu :
. 114 482 victimes supplémentaires.
. 371 203 cambriolages, soit plus de 1 000 cambriolages par jour.
. Les atteintes à l’intégrité physique ont explosé de + 6,2 %.
. Les vols violents sans arme sont en hausse de + 4 %...

Le chômage a explosé au mois de février

La situation de l’emploi, déjà dramatique, se dégrade fortement en février, avec 31500 demandeurs d’emploi supplémentaires en catégorie A.
C’est un nouveau coup dur terrible pour les Français et un nouvel échec patent pour François Hollande et sa politique. C’est la plus forte hausse du chômage depuis le mois de septembre 2013.

Tous les indicateurs sont au rouge :
- Même le chômage des jeunes, dont le gouvernement se vantait d’enrayer la progression, augmente de + 0,3 % en catégorie A pour les personnes qui ont moins de 25 ans.
- + 1,3 % en catégorie A pour les personnes qui ont + 50 ans (+ 12,1 % sur un an).
- Le chômage de longue durée poursuit son explosion, :
. +1,4 % chômage de plus de 3 ans (+ 17,9 % sur un an !),
. + 1,1 % chômage entre 2 et 3 ans (+ 16,7 % sur un an).

Sur un an, les premières inscriptions à Pôle emploi ont explosé de 51,9 % : ce sont des Français qui, auparavant, n’avaient jamais franchi les portes de Pôle emploi.
Les radiations administratives ont explosé sur le seul mois de février 2014 : + 28,2 %, 57 800 radiations en 28 jours, soit 2 000 radiations par jour calendaire, près de 3 000 par jour ouvrable !

C’est une ville comme Beauvais ou Narbonne que l’on fait disparaître des chiffres du chômage en un petit mois !

Enfin, les chômeurs particulièrement pauvres qui bénéficient du RSA, ont augmenté en nombre de 11,1% sur un an.

Sur la France entière toutes catégories confondues, le chômage persiste pour le 2ème mois consécutif à plus de 6 millions de chômeurs : 6 042 100 (+5,3% sur un an).1067 personnes supplémentaires se sont inscrites à Pôle emploi toutes catégories confondues chaque jour depuis l’élection de François Hollande.

La censure de la loi Florange démontre l’amateurisme gouvernemental et l’ineptie de sa politique économique

- Le Conseil constitutionnel a censuré le 27 mars la loi dite Florange suite à un recours déposé par les parlementaires de l’UMP. Cette censure par le Conseil constitutionnel s’ajoute à la censure populaire via le vote massif en faveur du candidat UMP à la mairie de Florange, élu au 1er tour avec près de 58% des voix dans une ville à gauche depuis 1989.

- C’est aussi une défaite personnelle pour le président de la République. En 2012 François Hollande avait promis sur le site de Florange que « quand une grande firme ne veut plus d’une unité de production et ne veut pas non plus la céder, elle aurait l’obligation de la vendre ». Quelques mois après, le site de Florange fermait.

- En jugeant la loi visant à reconquérir l’économie réelle contraire à la liberté fondamentale d’entreprendre et au droit de propriété, le Conseil constitutionnel invalide toute une partie de la politique économique dirigiste de François Hollande qui fait exploser le chômage et fuir les investisseurs. C’est une censure logique, qui montre une fois de plus l’amateurisme de ce gouvernement (le gouvernement Ayrault est très souvent censuré par le Conseil constitutionnel comme pour la taxe à 75%, la loi Duflot sur le logement, 17 articles du budget 2014, etc.), car cette loi prévoyait des obligations de vente forcée et de tutelle d’entreprise par les juges, ce qui allait à l’encontre de la liberté des entrepreneurs et de tous ceux qui, chaque jour, font avancer la France en se battant pour leurs entreprises.

(source UMP)

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Derniers articles
Commémoration du Centenaire de l’Armistice Communiqué de presse : il faut enfin assurer le service d’accueil dans les écoles Le Maire du 6e se mobilise pour sauver l’Académie de la Grande Chaumière L’évolution du statut de Paris passe par les Mairies d’arrondissement A Paris et en Ile-de-France, tout est à revoir ! Le 6e rend hommage à Soeur Emmanuelle
A propos de ce blog | Mentions légales | Plan du site
Liens
Sénat Ville de Paris Les Républicains Paris Mairie du 6e arrondissement Les archives de Notre 6ème Groupe Les Républicains et Indépendants Conseil de Paris
Mots-clefs